明けまして おめでとう ございます ! Bonne Année 2017 !

Nous vous souhaitons une très belle année 2017, sous le signe du Coq, un symbole de bonne augure pour l’amitié franco-japonaise ! Une année riche en réussites et joies à partager avec toutes celles et ceux qui vous sont chers.

voeux2017tanuki

Notre carte riche en symboles s’inspire des nengajo, ces cartes de vœux que les familles japonaises s’envoient pour le Nouvel An. Dans le coin en haut à droite, le kanji 酉 représente le signe du Coq dans le zodiaque. Un kadomatsu, composé de pins de de bambous est représenté à gauche du coq. A la fin décembre, les Japonais entament un grand nettoyage de leur maison et décorent ensuite leur porte d’entrée d’objets traditionnels censés apporter longévité et prospérité, comme le kadomatsu. Si vous connaissez d’autres symboles et interprétations en rapport avec l’année du Coq, n’hésitez pas à les partager.

Cette année, nous ne manquons pas de beaux projets et d’activités que nous avons hâte de vivre avec vous, comme nos récits de voyage « Surprenant Japon » du 28 janvier ou encore notre conférence « Samouraïs » du 25 février prochain, animée par Julien Peltier, auteur du « Crépuscule des samouraïs ».

Mais notre projet le plus ambitieux c’est certainement « Japon-Laffitte », le premier festival du Japon à  Maisons-Laffitte, le 24 juin 2017, où vous êtes tous conviés pour célébrer les 10 ans d’existence de notre association ! Au programme des stands de démonstration, des ateliers, de l’artisanat, des arts traditionnels et une scène sur laquelle vont se succéder des représentations tout au long de la journée : défilé de samouraïs en armures authentiques, concert de taïko, démonstrations de kendo et chanbara, défilé de kimono, chorale franco-japonaise, ikebana, furoshiki, etc (tous les détails en suivant ce lien).

Cette journée exceptionnelle vous fait envie ? Alors sachez que vous pouvez nous aider pour proposer un festival à la hauteur de vos attentes :

Encore une fois, nos meilleurs vœux pour cette année et nous espérons vous revoir très bientôt !  コケコッコー(Kokekokkō) ! またね !

Mais d’où viennent les tanuki 狸 ?

Mis en avant

Le tanuki, 狸, est à l’origine un des yōkai, esprits de la forêt dans la mythologie japonaise. Maître des déguisements, il est réputé pouvoir changer de forme à volonté. https://i2.wp.com/files.tofugu.com/articles/japan/2015-01-30-tanuki/tanuki-long-art.jpg?resize=512%2C189&ssl=1

https://i2.wp.com/upload.wikimedia.org/wikipedia/commons/9/92/Nyctereutes_procyonoides_16072008.jpg?resize=163%2C125&ssl=1

Il est inspiré du chien viverrin, tanuki en japonais, espèce de canidé ressemblant au raton laveur et également parfois confondu à tord avec le blaireau. Le conte de la bouilloire qui se transforme en chien viverrin (分福茶釜, Bunbuku chagama) illustre les capacités de transformations des tanuki.

tanuki using its balls to drag other tanuki across a river

L’image comique des tanuki s’est développé durant l’ère Kamakura. Les tanuki sauvage actuels ont des grosses testicules, un trait physique qui a inspiré des descriptions artistiques exagérées de la créature. Ceux-ci sont supposés pouvoir s’étirer jusqu’à une superficie de huit tatamis, soit près de 13 m² ! Les tanuki peuvent être montrés avec leur testicules jetées par dessus leur dos comme un sac de voyage, ou les utilisant comme des tambours.

Il existe aussi quelques contes plus sinistres avec des tanuki.« Kachi-kachi » est l’imitation du bruit de craquement produit par le feu et « yama » signifie « montagne » en japonais. Réputée violente, cette histoire raconte comment un lièvre adopté par un vieux couple se venge d’un tanuki qui a fait leur malheur.

Dans le milieu de la métallurgie, la peau de tanuki était souvent utiliser pour affiner l’or. Ainsi, les tanuki furent associés avec les métaux précieux et la métallurgie. De petites statues de tanuki sont vendues comme décoration d’extérieure et comme porte-bonheur (sans connotation sexuelle). C’est la raison pour laquelle les tanuki sont décrit comme ayant de grosses kintama, 金玉 : balles d’or, ce qui signifie testicules.

La silhouette actuelle du tanuki semble s’être fixée à l’époque moderne. Les céramistes de la ville de Shigaraki ont fabriqué des statuettes à l’occasion de la visite de l’Empereur Hirohito à Koga en 1951.L’Empereur Hirohito aurait même écrit un poème saluant l’émotion suscitée par les figures sympathiques de tanuki répartis tout le long du chemin de la visite.

DSC07659

DepDSC07489uis, les tanuki sont largement représentés portant un chapeau de paille et une gourde de saké, avec un ventre rebondi qu’ils utilisent comme un tambour et des parties intimes de grande tailles.

On en trouve très souvent au Japon devant les entrées des restaurants et des maisons.

Shigaraki peut être considérée comme le lieu de naissances des tanuki. ils sont plus de 10000 répartis dans tout le village. Shigaraki possède la plus grande statue de tanuki (à la sortie de la gare). Au cours d’un séjour au japon, n’hésitez pas à visiter ce charmant village qui est un lieu culturel important au-delà des tanuki omniprésents.

affiche.Pompoko.20854

Symbole de chance et de prospérité, ils sont présents dans l’art et les contes japonais depuis le Moyen Âge et restent très populaires au Japon, comme le prouve notamment le film d’animation Pompoko.

Dans les années 1960, le Japon connaît une forte croissance. De grands programmes de construction sont lancés. La destruction de leur espace inquiète les tanuki. Ils décident de s’unir et d’enrayer la progression nuisible des travaux en se transformant en divers objets pour garder leur campagne dans laquelle ils vivent.

Le tanuki n’en finira pas de vous étonner ! Ci-dessous quelques figures originales de tanuki à Shigaraki.